A côté de la dette, les dotations

Image comptes des communesSouvenez vous, je vous avais parlé de la dette de Mennecy en la comparant à celle de Ris Orangis, dont nous entendons si souvent parler comme modèle.

Et je m’appuyais sur les chiffres mis en ligne par le ministère des finances.

Continuons aujourd’hui à partir du même site, mais pour jeter un regard sur les dotations de fonctionnement.

Ce sont les subventions accordées par l’Etat aux collectivités locales pour compenser les transferts de charges décidées dans le passé et assumer des compétences dévolues aux collectivités.
Pour se soustraire aux effets des différences de taille entre Mennecy et Ris, ou entre la CCVE et la CAECE, tous les chiffres sont rapportés à l’habitant. Et ce sont ceux de l’année 2012, puisque les comptes de 2013 ne sont pas encore cloturés et encore moins publiés.

Ces dotations concernent le fonctionnement, et donc pas l’investissement. Les sommes versées sont utilisées selon les décisions du conseil municipal ou du conseil communautaire. Ce n’est pas l’Etat qui décide comment ces dotations sont utilisées.

DGF / habitant                      moyenne de la strate

  • Mennecy                                              161                                              235
  • CCVE                                                      69
  •  Mennecy + CCVE                              230
  • Ris Orangis                                          243                                             268
  • CAECE                                                 284
  • Ris Orangis + CAECE                         527

Les habitants de Mennecy reçoivent chacun moins de la moitié de ce que reçoit un habitant de Ris de la part de l’Etat. Il y a quand même une certaine logique. D’abord, la DGF favorise les grosses collctivités. C’est en effet un levier que l’Etat utilise pour stimuler les regroupements et la diminution du nombre de collectivités. Ensuite, une communauté d’agglomération exerce forcément, c’est la loi, plus de compétences qu’une communauté de communes et l’Etat compense ces charges.

Mais l’effet est cependant énorme, avec un écart supérieur à 100%.

Comparez maintenant ces dotations aux budgets de fonctionnement:

Charges fct / habitant                      moyenne de la strate

  • Mennecy                                           1174                                          1179
  • CCVE                                                    171
  •  Mennecy + CCVE                            1345
  • Ris Orangis                                       1205                                         1307
  • CAECE                                                699
  • Ris Orangis + CAECE                       1904

En résumé: « pour faire marcher la ville autour de lui », il est dépensé chaque année 1345€ pour un Menneçois et 1904 euros pour un Rissois. La contribution de l’état étant, respectivement, de 230 et 527 euros.

Imaginez maintenant qu’il y ait un, un seul, « jour sans mairie ». Imaginez tout ce qui s’arrête. C’est ce qui est payé, chaque jour, avec ces budgets de fonctionnement.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans CCVE, Finances, Mennecy. Ajoutez ce permalien à vos favoris.