Rythmes scolaires: un peu d’arythmétique

bourseArythmétique: c’est un nouveau mot créé pour la circonstance. Et ce n’est même plus scolaire, mais simplement du bon sens.

Le fonctionnement des écoles communales, hors investissement et amortissement des locaux, coûte à peu de choses près 500€/an et par enfant en élémentaire et 1200€/an et par enfant en maternelle.

La différence, considérable, est provoquée essentiellement par le salaire des ATSEMs qui, à Mennecy, sont dans chacune des classes de maternelle alors que le code de l’éducation n’impose qu’une ATSEM par école maternelle. Passons sur cela.

Le coût de la réforme des rythmes scolaires s’élève à 200€/an et par enfant pour une organisation minimale sans valeur ajoutée pour l’enfant et qui tient de la simple garderie. Sur ces 200€, il y a 50€ de « fonds d’amorçage » pour la première année seulement. Les communes qui ont mis en place un contrat enfance jeunesse avec un projet éducatif local vont pourvoir obtenir environ 50€/an et par enfant aussi longtemps que ce CEJ sera renouvelé. Mais les prescriptions qu’il impose rende l’organisation un peu plus onéreuse, essentiellement à cause de l’agrément à obtenir sur les locaux et la qualification du personnel.

Bref, dans le cas d’un déploiement perverti de la réforme des rythmes scolaires – perverti car sans rapport avec l’ambition affichée par cette réforme – on augmente le budget de fonctionnement des écoles élémentaires de 25%, sans bénéfice pour les enfants!

Si l’ambition du ministre avait été d’obliger les collectivités à dépenser plus pour les enfants, en choisissant comment le faire à l’échelle de la communauté éducative telle qu’elle est définie par la loi depuis 2004, alors nous aurions eu une bonne réforme.

Logo Gilets JaunesSi l’ambition du ministre avait concerné les enseignants pour leur offrir des conditions de travail et une gestion de leur carrière conformes à leurs souhaits, alors….

Il aurait fait l’unanimité. Mais c’est l’inverse, nous allons dépenser plus pour arriver à moins de résultats pour les enfants et que du mécontentement pour les enseignants, les familles, et les collectivités.

 

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Ecoles, Mennecy. Ajoutez ce permalien à vos favoris.