M. Richomme renonce à la CCVE, à un salaire et aux indemnités d’élu

C’est la proposition n°168 de son programme « un maire qui n’exerce pas d »autre activité professionnelle afin de se consacrer uniquement à son mandat ».

Proposition 168

Donc pas d’autre mandat, en particulier aucun mandat dans une structure communautaire ou intercommunale telle que la CCVE ou le SIARCE.

C’est aussi un mandat d’ascète qu’il nous promet, car sans revenus créés par une activité professionnelle ou une rente telle qu’une retraite ou mobilière, il ne pourra compter que sur les indemnités de maire.

bourseA ce propos, voici à combien elles s’élèvent pour un maire de Mennecy, qui renonce à rien et qui ne partage pas l’enveloppe globale des indemnités d’élu avec les simples conseillers municipaux.
Maire d’une ville de 10.000 à 19.999 habitants:                                       2471€/mois brut
Majoration 15% pour chef lieu de canton                                                                                 371€/mois brut

C’est du « brut », mais c’est à peine différent du « net ». Car un élu est bénévole. L’activité d’élu n’est pas professionnelle. Les élus peuvent mais ne doivent pas forcément percevoir d’indemnités. Ces indemnités sont pensées pour compenser une perte de revenus professionnels provoquée par l’activité de l’élu qui exercerait son droit à une décharge horaire auprès de son employeur.

En théorie, puisque M. Richomme n’a pas l’intention de pratiquer une autre activité, alors il n’aura pas à subir une perte de revenus professionnels et il renoncera, en toute logique, à ces indemnités en tant que maire.

Mais ne rêvons pas et gageons que, s’il devenait maire, il les prendrait.

Bulletin de paieCe n’est pas encore fini pour être dans la réalité. Il ne sera en effet pas assuré social. Et n’aura aucune mutuelle. Il ne cotisera pratiquement à rien pour sa retraite. Rappelez vous en effet que l’élu perçoit une indemnité, et pas un salaire. Les cotisations sociales sur les indemnités sont réduites à la CSG et au CRDS (8% sur le total des indemnités) et à une cotisation à 2,54% au régime général des retraites (IRCANTEC). Une fois ces cotisations déduites, il lui resterait, net, un peu plus de 2500€/mois. Et il devra encore cotiser volontairement à la sécurité sociale, voire à une mutuelle, sans même penser à une caisse de prévoyance.
Quant à ses enfants, il faudra qu’ils aient une maman qui prend tout en charge pour leur couverture sociale. Et ce n’est pas fini!

Il aura des collègues simples conseillers municipaux qui, c’est légitime, demanderont un peu d’indemnités. S’il veut leur accorder un peu plus que le plafond (228 euros/mois brut), il faut leur donner une délégation, aussi réduite soit-elle, pour pouvoir dépasser ce plafond, mais l’indemnité est alors payée avec l’enveloppe globale consacrée au maire et aux adjoints. Donc pour payer plus les conseillers, il faut payer moins le maire et les adjoints.

Il y a renoncé, mais parlons en quand même. Si M. Richomme devenait président de la CCVE (58.000 habitants), alors il pourrait prétendre à 3136€/mois brut supplémentaires. S’il ne devenait « que » vice-président, alors il pourrait demander  1254€/mois brut.
Au SIARCE, s’il devenait vice-président, il pourrait avoir 449€/mois brut. Mais il ne se consacrera qu’à Mennecy et délèguera ces mandats à des collègues de sa liste…

Aujourd’hui, à Mennecy, les élus maire et adjoints ont plafonné leurs indemnités à 80% du plafond réglementaire pour permettre aux conseillers municipaux d’avoir un peu plus que 228€/mois.

En réalité, la fonction d’élu n’a pas été pensée par le législateur pour être une activité à plein temps. C’est l’administration qui travaille à plein temps. L’élu définit les objectifs de la gestion de la ville, accorde des ressources aux services de la ville pour réaliser ces objectifs, et contrôle l’exécution de cette stratégie. En affirmant dès maintenant qu’il ne se consacrera qu’à son mandat, M. Richomme nous avoue qu’il souhaite remplacer la direction générale des services de la ville, à lui tout seul.

Ben voyons! Vous y croyez?

Pour en savoir plus à propos des indemnités et salaires des élus, du simple conseiller municipal au président de la république:

http://www.politiquemania.com/salaire-elus.html

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Blogs à Mennecy, Mennecy, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.