Déviation du PN19: essais avant l’ouverture du 7 mars

28 janvier, après des années de préparation, des millions d’euros dépensés dans ce projet, la question fatidique est enfin posée: est-ce que ça passe?

Avant d’y répondre, il a fallu, enfin, chercher qu’est-ce qui va y passer. Authentique! Tout le monde a pensé bien sûr aux cars de STA, à la benne à ordure et au camion des pompiers, hier, et l’essai d’aujourd’hui a été organisé de cette façon.

Au préalable, la déviation avait été, encore une fois, vidée de son eau par un pompage énergique. Voici son état hier matin:

Conclusion, ça passe avec un portique de protection relevé de 3,40m (la hauteur déclarée dans la DUP pour justifier les expropriations) à 3,65m.

Mais ca ne suffit pas, les pompiers frottent encore assez fort avec les antennes. Et il manque des cars: les cars Soeur qui exploitent le circuit scolaire vers Evry, les cars qui se substituent aux trains quand des chantiers ou des accidents interrompent les circulations ferroviaires, et les cars du service Noctilien. Les portiques seront donc relevés à 3,72m. Le tablier du pont-rail est à 3,80m dans le sens nord-sud et à 3,75m dans le sens sud-nord.

Le conseil général demande maintenant à la ville de prendre un arrêté pour autoriser la circulation sur cette départementale en agglomération en limitant la hauteur à 3,40m réglementairement.

Un arrêt va être créé dans les 2 sens sur la rue de l’Abreuvoir, à hauteur du n°2. Cet arrêt sera utilisé par le circuit scolaire de/vers Evry et par la boucle de la ligne 24-007 vers/de Ormoy. Ce n’était pas prévu dans le projet du CG mais la réunion avec les transporteurs (la première dans le cadre de ce projet) a démontré qu’il est indispensable.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans CCVE, Mennecy, Transports, Travaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.