Dîner de gala au Taj Mahal lundi 27 janvier 2014

Carton gala ACF 27 janvier 2014La fondation Fight Hunger Fundation organise un dîner de gala lundi soir, le 27 janvier 2014, à l’hôtel Taj Mahal de Bombay pour honorer et rassembler les fondateurs et les donateurs de cette fondation.

.

Le carton d’invitation est ci-dessus. Vous pouvez y constater que la soirée sera honorée par la présence de Mme Trierweiler, France’s First Lady.

Liste sponsors gala ACFLa fondation Fight Hunger a été créée avec le soutien de tous ces sponsors connus en France.  Cliquer sur l’image à gauche pour ouvrir la liste. En passant, il n’y a plus de « France’s First Lady ».
Le dîner de gala aura lieu dans l’hôtel Taj Mahal de Bombay, un haut lieu de l’histoire de l’Inde. Cliquer sur l’image ci-dessous pour une série de vues.

(chambres de 250 à 500€/nuit – suites de 600 à 1200€/nuit)

Image Taj MahalEn 2014, la fondation soutient la prise en charge de 800 enfants en Inde.

Les fondations, en France, sont un instrument institué par la loi Alliaguon du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations.
Pour les entreprises, l’ensemble des versements au titre du mécénat permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu ou d’impôt sur les sociétés de 60% de leur montant pris dans la limite de 0,5 % chiffre d’affaires total hors taxes.

Autonomes, les fondations peuvent non seulement investir ces fonds dans un mécénat concret, mais aussi organiser des actions de communication pour faire connaître leurs projets et engager des moyens humains et matériels liés à ces projets.

Le potentiel de financement de ces fondations est colossal. A titre d’exemple, le groupe Orange a, pour le dernier exercice publié – 2012 -, réalisé un chiffre d’affaires de 43 milliards d’euros, un résultat net part du groupe de 1,1 milliards d’euros et a payé 1,231 milliards d’impôt sur les société. Potentiellement un peu plus de 200 millions pour le mécénait, pour créer 120 millions de réductions d’impôts sur les sociétés et un contrôle total sur la façon de dépenser cet argent, en particulier pour construire l’image du groupe et tisser des liens sociaux, économiques et… politiques.

Dans ce cas concret au Taj Mahal, c’est pour 800 enfants, et c’est parfaitement inaccessible aux sociétés « normales » qui se débattent dans la crise de notre pays.

 

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Economie, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.