Suppression des PN17 et PN18

Vue du Projet PN 17Conséquence de l’accident de vendredi 13 décembre sur le PN17, le dossier de l’étude de faisabilité de la suppression du PN17 est réouvert. Cette étude avait été commandée par le conseil général de l’Essone en 2007, à propos de tous les passages à niveau restant à supprimer en Essonne.

C’est une étude de faisabilité technique, avec une estimation financière assez rudimentaire. Ce n’est pas un document d’urbanisme, ce dossier n’a d’ailleurs même pas été cité par le conseil général et RFF quand Mennecy a réécrit son PLU entre 2008 et 2010.

En cliquant sur l’image avec le bouton droit, vous pourrez sauvez l’image. En cliquant avec le bouton gauche, vous ouvrirez le PDF sur dossier complet. C’est un document de 15 Moctets. Soyez patient en le téléchargeant.

Vue du projet PN 18Cette étude de faisabilité est à associer avec celle portant sur la suppression du PN18. Le bureau d’études a en effet proposé une suppression complète pour remplacer le PN18 par un passage souterrain pour piétons, et une nouvelle route pour raccorder la rue Jean Jaurès au passage souterrain routier créé pour remplacer le PN17. La suppression du PN18 deviendrait alors un volet annexe à la suppresion du PN17. Les 2 projets n’en font plus qu’un.

En cliquant sur l’image avec le bouton droit, vous pourrez sauvez l’image. En cliquant avec le bouton gauche, vous ouvrirez le PDF sur dossier complet. C’est un document de 15 Moctets. Soyez patient en le téléchargeant.

Ces 2 projets sont estimés, ensemble, à presque 30 millions d’euros fin 2007. Depuis cette étude, des maisons neuves ont été construites le long de la rue Emile Mignon, à proximité du PN17. Le projet de suppression du PN17 imposerait, s’il se réalise, de démolir ces maisons neuves. Le projet complet, PN17 + PN18, amènerait à démolir une douzaine de maisons et à supprimer le bassin de rétention jouxtant le PN17. Ce bassin est rigoureusement indispensable au fonctionnement de la collecte des eaux pluviales de 3 zones d’activités économiques (1000 emplois) et d’un bassin versant regroupant environ 500 maisons pour le moment. Il est donc assez logique d’envisager un coût total de l’ordre de 35 millions d’euros en ajoutant à cette faisabilité le remplacement du bassin de rétention et la démolition de maisons supplémentaires.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Mennecy, Risque, Transports, Travaux, Urbanisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.