Le gouvernement fait la pluie et le beau temps, … trop tard!

Ce n’est plus une image, mais la réalité.

Mercredi 13 mars au matin, Meteo France met à jour à 6h00 le bulletin de vigilance comme d’habitude. La précipitation neigeuse qui a tant perturbé le nord ouest de la France s’éloigne et, selon Meteo France, la vigilance est diminuée du niveau orange au niveau jaune, le niveau le plus bas étant le vert.

Mais le gouvernement veille: Meteo France reçoit l’injonction de remonter au niveau Orange tous les départements montés à ce niveau lundi 11. Et Meteo France s’exécute avec une mise à jour à 7h43.

Pourtant, il n’y a pas de précipitations en cours, regardez l’image radar ci-dessous. Les cartes méteo montrent aussi que le vent moyen, sur ces départements, est de 10 à 40km/h.

C’est dommage pour le gouvernement de démonter qu’il a le pouvoir de changer le temps, car il aurait fallu exercer ce pouvoir au bon moment, c’est à dire juste avant l’arrivée de cette précipitation.

Ainsi, la prévision météo établie dimanche matin pour lundi montrait clairement qu’il y aurait beaucoup de neige en Normandie et dans le nord de la France. Le cumul de précipitation affiché par cette carte ci-dessous n’est encore qu’une prévision, cette prévision s’est révélée exacte. Mais aucune mesure de vigilance n’a été ordonnée, aucune prescription de prévention, comme la mise en alerte des moyens d’entretien de la voirie sur les grands axes, ou encore un arrêté de limitation ou d’intedition de la circulation des poids lours n’a été pris. C’était la rentrée scolaire dans cette partie du pays, aucune mesure sur les transports scolaires n’a été prise le dimanche, il a fallu attendre que la neige soit bien là pour que les administrations et le gouvernement commencent à bouger.

Lundi, alors que le naufrage était évident pour le nord-ouest et le nord de la France, les prévisions ont continué à prévoir le temps pour le lendemain, et elles étaient mauvaises pour l’Ile de France. Voir ci-dessous. De la neige, de la glace et aucune mesure pour la circulation des poids lourds, SNCF n’a rien anticipé, RATP a attendu que les chaussées soient devenues impraticables pour renoncer à faire circuler ses bus.

Alors, décréter une mesure de vigilance quand le soleil revient, c’est trop tard pour être efficace, et c’est aussi démontrer que si la volonté de gouverner dans l’intérêt général était là, alors le pays fonctionnerait mieux. Gouverner c’est prévoir, cela n’a jamais été aussi vrai.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Etat-Préfecture, Risque. Ajoutez ce permalien à vos favoris.