1ère pierre de l’école de La Verville 2.0

Première pierre symbolique de l’école de la Verville reconstruite aujourd’hui.

A côté du maire et de moi-même, de M. Legendre, directeur de Artelia – la société qui investit dans la reconstruction de l’école et qui sera partenaire de la ville jusqu’en décembre 2031 – Mmes Le Goadec et Rouffignac, les directrices des 2 écoles, nous avons posé la première pierre de la nouvelle école.

Nous nous sommes tous donnés rendez-vous pour l’inauguration de l’école neuve, le 6 septembre 2013.

M. Richomme, brillamment absent ce matin, s’est fendu d’un tract déposé sous les essui-glaces des voitures garés aux abords du chantier. En substance, cela consiste à dire qu’il saurait construire cette école pour 8 millions d’euros.

Certes, mais c’est oublier le coût du financement. Un emprunt de 8 millions d’euros sur 20 ans, à 4%, c’est 3,865 millions d’euros d’intérêts.
Pendant ces 20 années, il faut entretenir l’école, voire même rénover le chauffage, refaire la peinture, changer des sols, changer les ventilations mécaniques, faire le ravalement, peut-être même refaire l’étanchéité du toit pour trouver des conditions comparables au contrat de l’école de la Verville.

Car, dans le partenariat entre la ville et Artelia, nous sortirons du contrat en décembre 2031 avec une école dans le même état qu’à la livraison, et cela a un coût, affiché dans le contrat.

Ce contrat,M. Richomme l’a eu, in extenso, comme tous les conseillers municipaux. Et dans ce contrat, le coût total affiché s’élève à 14 millions d’euros, exprimé en euros d’octobre 2011, date de l’offre faite par Artelia à la ville. Les 23 millions annoncés par M. Richomme sont inexacts, comme les 8 millions pour l’école qu’il saurait faire sans emprunter, sans entretien et sans rénovation.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Ecoles, Mennecy. Ajoutez ce permalien à vos favoris.