Le conseil général fera payer les départementales aux communes, sauf à Mennecy!

Franck Marlin vient de crier son indignation devant la décision prise par le conseil général pour faire participer les communes et les intercommunalités au financement, à hauteur de 20%, des projets de construction ou rénovation des routes départementales.

Avec raison, puisque le département, avec plus de 1,5 milliards de budget annuel, plus de 4500 agents à son service, a la charge de …. 1440 km de routes. Les communes ont la charge, elles, de 4250 km de routes communales dans leurs domaines communaux publics et encore plus si on prend en compte la voirie dans le domaine communal privé.

Il faudrait donc que ces communes, dès lors que le département décide d’y installer une voie du réseau départemental, contribuent à hauteur de 20%. On se demande où est la logique de la décision et même si le département serait encore une organisation qui aurait un sens.

Mais je peux tous vous rassurer: il y a des exceptions. Mennecy en est la preuve. La déviation du PN 19, un projet extraordinairement cher, un projet qui aboutira à plus d’embouteillages, sur une infrastructure qui ne remplace pas les fonctions de l’ancien PN, et qui crée de nouveaux dangers (pour 25 ou 27 millions d’euros, on ne sait plus très bien) ne coûtera pas un euro d’investissement à Mennecy.

La déclaration d’utilité publique est pourtant largement postérieure à celle de la déviation de Maisse, un projet cité par Franck Marlin pour illustrer l’aberration de cette contribution obligatoire. Le chantier du CG91 doit commencer en mars 2013 pour s’achever en mars 2014.

Cela démontre que si le conseil général a une furieuse envie de dépenser beaucoup d’argent en peu de temps et d’espace, il ne s’embarrasse pas d’une part communale de financement.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Essonne, Mennecy, Transports. Ajoutez ce permalien à vos favoris.