Bonne nouvelle: la note de la France est abaissée

Bonne nouvelle en effet.

Enfin, il est dit urbi et orbi que l’argent ne se décrete pas, que la dépense publique ne peut pas être infinie, que tout n’est pas permis et que la dette d’aujourd’hui n’est pas le problème de demain.

Car cette propension à dépenser l’argent que nous n’avons pas ne bénéficie qu’à une minorité, celle qui vit de la dépense publique. Elle n »est ni plutôt de gauche, ni plutôt de droite, c’est une minorité qui, un peu par héritage, beaucoup par hasard et jamais à cause d’une compétence ou d’un mérite particulier, dispose de l’argent public.

Et quand la note est dégradée, enfin, tout le monde écoute. Il faut réagir.

C’est la crise, enfin. Car la crise va amener le changement. Il est devenu impossible de dépenser l’argent que nous n’avons pas et il va falloir, enfin, être intelligent.

Bonne nouvelle et bonne soirée donc, et à bientôt pour de nouveaux défis.

Publicités

A propos Jean Féret

Conseiller municipal ... mel: jean.feret @ mennecy.net ... tel: 06 74 09 27 07
Cet article a été publié dans Economie, Etat-Préfecture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.